• Borobudur
  • Lukisan dinding Jogja
  • Gunung Merapi
  • Batik Indonesia
  • Taman Sari
  • Batik Indonesia

Comment Napoléon a perdu Java

dim, 11/16/2014 - 10:10 -- admin

Conférence

Comment Napoléon a perdu Java
par Jean Rocher
Jeudi 13 novembre, de 19h00 à 21h30
Asia, le spécialiste du voyage sur mesure en Asie, avec nos vifs remerciements.
1 rue Dante, 75005, RER B St Michel, ou métro Maubert-Mutualité

Comment Napoléon a perdu Java

L'écrivain et essayiste, (membre de Pasar Malam), Jean Rocher présentera à cette occasion son dernier ouvrage, Qu'elles étaient noires ses jolies dents, sorti en septembre dernier chez Édilivre, 21,50 euros.

« Impossible n’est pas français », avait coutume de dire Napoléon quand on discutait ses plans. Pourtant, ce qu’il demande à Decrès, son ministre de la Marine et des Colonies, relève incontestablement du rêve : envoyer par mer une division, soit dix mille soldats, à Java, cette belle colonie qu’il a acquise en annexant la Hollande à l’Empire en 1810. Ignore-t-il que la flotte britannique domine toutes les mers du globe et que la marine française est exsangue après Aboukir et Trafalgar ?

Comme on ne désobéit pas à l’Empereur, le très roué amiral Decrès monte une expédition qui n’est qu’un leurre mais qui pourrait, à l’occasion, servir ses intérêts. Quand les rapports atteindront Paris, Napoléon, accaparé par l’organisation de la Grande Armée à l'assaut de la Russie, mit une sourdine à ses ambitions extrême-orientales.

Jean Rocher, diplômé de Saint-Cyr et de Langues-O, entendit parler, alors qu’il venait d’occuper ses fonctions à l’ambassade de France à Jakarta, que des soldats de Napoléon avaient fait souche à Java. C’est un banquier établi depuis des décennies à Java qui avait relevé dans ses listings des noms à consonance française. Il s’était renseigné et avait fini par apprendre, à son grand étonnement, qu’il existait des Indonésiens dont les trisaïeux avaient été des grenadiers de l’Empereur !

Après avoir fouillé mémoires et archives, parcouru les champs de bataille de l’époque, rencontré des historiens indonésiens, l’auteur a été en mesure de reconstituer les tenants et aboutissants de cette extraordinaire expédition napoléonienne à Java en 1810-1811. Jean Rocher est aussi l’auteur de nombreux articles et romans ayant l’Indonésie pour toile de fond.

***

Conférence suivie d'un cocktail
Jeudi 13 novembre, 19h00-21h30
Asia 1 rue Dante, 75005, RER B St Michel, ou métro Maubert-Mutualité