• Borobudur
  • Lukisan dinding Jogja
  • Gunung Merapi
  • Batik Indonesia
  • Taman Sari
  • Batik Indonesia

Sang Penari (La danseuse)

dim, 01/20/2013 - 15:29 -- admin

Sang Penariprojection unique

Vendredi, 25 janvier 2013, 20h00 heures, au cinéma Le Desperado
(ex Action Ecoles)

23, rue des Écoles 75005 Paris, métro Maubert-Mutualité, Jussieu.
Entrée 8 euros tarif normal, 6 euros tarif préférentiel membres de Pasar Malam, 5 euros tarif étudiants.

Chèque à l'ordre de Pasar Malam, à envoyer à Mme Angela Dewulf, 72 bd Berthier 75017 PARIS

Une projection en partenariat avec le Festival des Antipodes 2012.

Prière de réserver votre place au 01 56 24 94 53, ou par courriel, afi.pasar-malam@wanadoo.fr le plus rapidement possible (111 places seulement).

Indonésie / 2011 / 112 min / DVD / couleur / VOSTF / Comédie Dramatique
Réalisation : Ifa Isfansyah
Scénario : Salman Aristo, Shanty Harmayn, Ifa Isfansyah d'après l'ouvre d'Ahmad Tohari
Photo : Yadi Sugandi
Montage : Cesa David Luckmansyah
Musique : Sri Aksan Sjuman, Titi Handayani Sjuman
Production : Natacha Devillers, Shanty Harmayn, Marcia Rahardjo
Interprétation : Prisia Nasution, Oka Antara, Slamet Rahardjo, Dewi Irawan, Lukman Sardi

La danseuse (Sang Penari) raconte les amours entre une talentueuse danseuse d'un petit village javanais Dukuh Paruk et un jeune officier, Rasus. L'intrigue se déroule au milieu des années 60, années les plus noires de l'Histoire d'Indonésie. Srintil et Rasus s'aiment depuis toujours, mais le métier de Srintil, devenue une danseuse de ronggeng (un personnage qui -selon les us et coutumes ancestraux- assurera paix et prospérité au village) va les séparer.

En effet, toute danseuse de ronggeng doit abandonner sa virginité au plus offrant.

Ce film revêt plusieurs dimensions: il entame les thèmes politique, culturel, sans jamais être didactique et tout en racontant une histoire d'amour.
Il est rarissime qu'un film indonésien aborde ainsi, par le biais d'une histoire individuelle, le massacre politique qui donna naissance à un régime dictatorial.

Sang Penari a obtenu en 2011, quatre prix, décernes par le jury du Festival du Film d'Indonésie : Meilleure image, Meilleur metteur en scène, Meilleure actrice, Meilleure actrice second rôle.

Il a été montré une première fois en France, le 15 octobre 2012 au festival des Rencontres internationales du cinéma des antipodes, St Tropez.