Premier producteur de rosés : la France, avec un tiers des volumes. Cela s’explique par le … Si la France est le premier producteur, premier exportateur et premier consommateur de vin rosé au monde, l’offre pourrait devenir insuffisante, face à une demande toujours plus importante. Le pays produit plus d'un tiers des volumes mondiaux de rosé et est le premier exportateur de vin rosé. La France, premier exportateur. 10,3 millions d’hectolitres exportés en 2017 2 1 3 Autr A G A É À lui seul, l’Hexagone concentre 28 % de la production et 35 % de la consommation mondiale en 2016, selon les données de l’Observatoire économique mondial des vins rosés. La France produit un tiers des volumes de rosé toujours selon Les Echos. L'Hexagone est également le premier exportateur de rosé, ainsi que le premier consommateur. Elle est aussi le premier importateur de rosé en volume (2,8 millions d’hectolitres) et le troisième en termes de valeur. Le vin rosé n'a jamais autant séduit qu'en France, premier producteur, exportateur et consommateur au monde. Premier exportateur : la France, avec 32 % des rosés exportés. L’Hexagone est aussi le premier exportateur de vin rosé au monde en valeur (30%), avec un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros en 2015. Rose, bleu, violet, noir – les anthocyanes ... Cet élevage s’y est étendu et, au XIXème siècle, l’archipel des Canaries était le premier exportateur de carmin de cochenille. Premier producteur, premier exportateur, le rosé français reste tout de même numéro un, devant les rosés espagnols, américains et italiens, avec qui il partage 75 % de la production mondiale. Elle serait le premier consommateur du vin rosé, puisque chaque Français consomme en moyenne une vingtaine de bouteilles par an, mais serait aussi le premier exportateur. Sur ce total, presque la moitié (45%) sont réalisés grâce aux rosés de Provence. Selon les derniers chiffres du CIVP, les exportations de rosé de Provence ont été multipliées par 4 depuis 2002, pour atteindre 160 millions de bouteilles. Chaque Français boit en moyenne un vingtaine de bouteille de rosé chaque année. 32% de sa production sont exportés à l’étranger. En 2019, la France exportait 38 % de sa production, ce qui fait d’elle le premier pays exportateur de vin rosé en termes de valeur. La découverte des colorants synthétiques vers 1850-1870 a provoqué le déclin de cette production qui ne se maintient actuellement qu’au Pérou. ... exportateur de rosé haut de gamme (évolution de 2,40 euros la bouteille en 2014 à 3,20 euros en 2017). raison de sa position de premier pays produc-teur et de premier pays consommateur.